Préambule : Partir voler aux USA

de | 26 mars 2012

 

faa_logo1Tout d’abord, y’a plein d’info ici : http://20-100-video.blogspot.com/2009/12/comment-partir-voler-aux-us-aka-de.html. Merci encore à Vincent pour toute l'aide qu'il m'a apporté ! Ensuite, ceci est la procédure telle que appliquée en 2011 … 

Quelques hypothèses : vous détenez une licence JAA PPL (ou plus, comme un CPL par exemple) avec une qualification de classe SEP ainsi qu’un certificat médical valide (classe II ou I). Attention à ce que, le PPL (le bout de papier), la SEP et le médical soit bien valide pour toute la durée du séjour prévu. Vous avez également un certain niveau d’anglais. Pas besoin nécessairement du FCL 1.028. D’ailleurs si vous « ne parlez pas anglais » plus que le niveau 4 du FCL 1.028, je pense qu’il est illusoire de croire qu’on a le niveau. 

Les différentes étapes ne sont pas forcément chronologiques selon ce que vous choisirez de faire (surtout la réservation de l'avion qui peut prendre du temps…).

Etape 1 : lancez le processus en demandant une validation de licence étrangère. Pour cela, remplissez ce formulaire (http://www.faa.gov/licenses_certificates/airmen_certification/media/verify61-75.pdf) envoyez par fax au (001) 405 954-4101 ou à l’adresse : 

Airmen Certification Branch, AFS-760
PO Box 25082
Oklahoma City, OK 73125-0082

Env. 2/3 semaines plus tard, si vous n’avez rien, appelez le (001) 866 878-2498 puis appuyez sur 1 puis 6 (si vous ne comprenez rien au téléphone, je pense qu’il est illusoire de vouloir voler en CdB aux USA). 

Au niveau des champs du formulaire, quelques infos (je reprends les infos de Vincent) : 

– Question 1 "Name" : Indiquez l'ensemble de vos prénoms tels qu'ils apparaissent sur vos pièces d'identités. Si vous n'avez pas de "middle initial", alors indiquez "NMN".
– Question 7b "Grade of licence" : PRIVATE
– Question 7d "Ratings" (SEP pas hydravion 😉 : "AIRPLANE SINGLE ENGINE LAND"
– Question 9a "Class of certificate" (médical Classe 2) : "SECOND"
– Question 10 "certificate and rating applying for" (ce qui vous demandez) : "PRIVATE PILOT, AIRPLANE SINGLE ENGINE LAND"
– Question 11 : la liste des FSDO et leur adresse se trouve depuis le site de la FAA (lien direct). Vous pouvez changez de FSDO ensuite, mais cela complique l’affaire : il faut appeler (ou envoyer un email ou fax) pour demander de faxer le dossier au nouveau FSDO. A cette occasion j'ai pas mal eu le bureau central d'Oklahoma au tel…

Envoyez ensuite à la DGAC la copie exacte de tout ce que vous avez envoyé à la FAA. En effet, la FAA demandera à la DGAC si votre licence et médical sont bien vrai et toujours valides. Avant c'était que par courrier maintenant que par email :

licences-navigants@aviation-civile.gouv.fr
conseil-medical@aviation-civile.gouv.fr

Liens pour bien vérifier les adresses : (FAITES LE !)

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Validation-d-une-licence-francaise.html
http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Note_validation_FAA_16022112-1_en_ligne.pdf
http://www.faa.gov/licenses_certificates/airmen_certification/contact_airmen_certification/
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Questions-reponses.html#4

Si tout va bien, environ 4 à 6 semaines (certains l’ont eu en 2 semaines, d’autres 2 mois), vous recevrez un courrier de la FAA disant que votre demande est acceptée et qu’il est à présent nécessaire de prendre rendez vous dans un FSDO pour terminer votre validation. 

Etape 2 : Prendre rendez vous avec le FSDO. Facile … Appelez 2/3 semaines avant pour vous assurer qu’ils ont bien votre dossier (numéro de tel dispo ici : http://www.faa.gov/about/office_org/field_offices/fsdo/). 

Etape 3 : Passer le BFR. Le BFR c’est ce qui maintient en validité la SEP (pour faire une analogie avec le système JAA). Cela veut dire Biannual Flight Review. C’est un passage avec instructeur de 2 heures mini : une heure au sol, une heure en vol. Vous avez plein de moyen pour le passer. Le plus « simple » c’est la ou vous louerez votre avion. Sinon cela peut être fait en France avec n’importe quel instructeur FAA (si l’avion n’est pas immatriculé aux USA, en Novembre, il faut réglementairement que votre CFI FAA soit aussi FI JAA car vous devez nécessairement logger ce vol en double).

Ne surtout pas sous-estimer ce vol, ainsi, à moins d’être dans un véritable objectif d’apprendre comment ca se passe aux US, faire son premier BFR en France est je pense « risqué ». De plus vous aurez un « check-ride » lors de la location de l’avion : si votre niveau est jugé trop juste, vous n’aurez pas l’avion… Autant grouper les deux. 

Etape 4 : louer un avion. Ce n’est pas forcément le plus simple. En fonction de ce que vous voulez et surtout de trouver un loueur qui ne vous demande pas 3 ou 4 heures de vols par jours … On trouve beaucoup de Cessna et ensuite quelques Piper, mais aussi des Cirrus et autre … On peut voir des prix avec essence (« wet ») ou sans (« dry »). Attention aux consommations d’essence annoncée, vérifiez avec d’autres sources. Demandez de lire le contrat de location, des fois certaines clauses peuvent surprendre… Demandez des photos de l’avion et du tableau de bord pour ne pas être étonné le jour de votre arrivée. Demandez aussi le centrogramme si vous voulez être sur d'être dans les limites de masses et centrage. 

Une fois cette étape de faite, toute la « paperasse » est faite. Il vous faut maintenant faire l’entretient proprement dit avec l’instructeur de la FAA et faire votre BFR.

Commencez bien sur cette étape assez en avance.

Etape 5 : Passez votre entretient avec l’instructeur de la FAA. Rendez vous Jour 2 (lien à paraître bientôt).

Etape 6 : Passez votre BFR (lien à paraître bientôt). La boite de location veut juste savoir que vous savez piloter et communiquer. A priori, pas de grande nav en vue… Donc allez y "zen", et pilotez. Les Américains sont bien plus pragmatiques que nous autres Européens. Un avion, en VFR, ça vole très bien aux fesses… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *