Jour 6 : Niagara Falls – Toronto

de | 26 juin 2012

On commence la journée par aller voir les chutes coté Canadien à pied (et première traversée de frontière…). Petit panorama :

DSCF0444

Puis on part à l’aéroport pour retrouver notre N8764E, destination Toronto City. Le vol n’est pas long en soi, mais y’a une frontière à traverser. La préparation demande donc une assez grande attention, car y’a plein de choses à faire. A ce niveau la, l’Europe marque un point : Schengen est une avancée considérable.

Au départ, nous allons faire le tour des chutes en avion. Pour cela, un trajet spécial existe dans la documentation avec une fréquence dédiée (en auto-info). Décollage de Niagara, c’est moi qui pilote. Alex est aux photos. On rejoint rapidement le circuit touristique. Une altitude pour les hélicos, et une autre pour les avions. Nous sommes le seul avion dans le circuit, mais on entend plein d’hélico en dessous. On fait un tour, puis un second, le vent est assez fort en l’air donc faut un peu corriger, puis on prend un cap vers le nord, vers le Canada.

DSCF0512

DSCF0543

On essaye de contacter une fréquence canadienne avant le passage de frontière car en plus on passe dans sa classe D (Ste Catherine), mais on a un peu de mal puis une fois le contact établit on est directement shooté au terminal de Toronto (sorte de fréquence APP / SIV) et on suit le bord du lac Ontario. Initialement plein ouest, on arrive au « coin » sud ouest du lac et on remonte vers Toronto.

DSCF0549

On descend à fur et à mesure que la classe C se rapproche de nous : pas mal de monde sur la fréquence avec surtout des IFR pour Pearson. Grace à la COM 2 on prend l’ATIS de Toronto City : pas mal de vent (25 kts, rafales 30 kts). Au premier contact avec la tour, on demande la « petite » piste (tiens Alex si tu lis : selon le contrat de location, on n’avait pas le droit de s’y poser : limité à 3000 ft de piste, mais vu le vent, ca fait une longueur corrigé de plus de 3000 ft đŸ™‚ On arrive donc en base main gauche 33 (qui fait tout de même 2780ft, j’ai déjà vu bien plus petit). Finale un peu longue afin de bien se préparer. On est face aux immeubles, c’est vraiment bizarre comme sensation, d’ailleurs la procédure de remise de gaz impose un virage rapide afin de passer en vent traversier. Quand on se dit qu’il y a plein de vol régulier en Dash Q 400 d’Air Canada qui vient tous les jours ! Ca doit changer les pilotes des longues pistes des gros aéroports.

DSCF0553

DSCF0556

DSCF0558

On pose sans trop problèmes et on roule vers le FBO. Puis vient le moment de passer la douane … Quelques souci (…) car j’avais oublié de faire un déclaration… Un peu plus tard et quelques dollars en moins (l'avion a quant même été saisi durant une heure…) on arrive dans un Marriott, un peu fatigué… Repas et dodo, car demain, c’est pas moins de 500 nm qui nous attends.  

PS : j'ai écrit le récit quelques jours après le vol. Presque un an plus tard, la pilule de l'amende est passée, et pour tout dire j'ai oublié un formulaire. De mémoire voila j'ai fait : 

– un plan de vol (normal, y'a franchissement de frontière, dans l'espace de Schengen ca aurait été fini la paperassie),

– un formulaire pour dire qu'on quittait les USA (avec composition exacte des passagers, y'en avait qu'un…). Comme si on était une compagnie aérienne.

– Prévoir le retour et donc acheter un autocollant – taxe … 

-> Et dans ma grande bêtise, j'ai oublié de prévenir les autorités Canadiennes que j'arrivais … C'est sur que le matin en traversant le pont à Niagara Falls on a prévenu qu'on arrivait, c'est sur qu'en voiture on prévient qui que ce soit qu'on va passer la frontière …
Bref, je ne sais pas pourquoi, mais dès qu'on se déplace en avion, tout est plus complexe ! Voila un avantage à l'Europe, même si le plan de vol ne sert à rien (dans l'idée de "protéger" les frontières … en terme de sécurité ça sert … heureusement).

Bref, je ne recommande pas forcément le passage de frontière pour un premier "trip" en avion léger … Y'a déjà plein de chose à gérer … J'ai voulu y aller, bien mal m'en a pris…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *